Attention aux renards

mise en garde contre les renards
Pour INFO :
Après environ 50 jours, vers la fin mars/début avril, la renarde donne naissance à 4 ou 5 petits. Ce nombre varie en fonction de la population de renards : si elle compte peu d’individus et que la région dispose de beaucoup de nourriture, les portées sont plus importantes. Les renardeaux naissent dans une tanière. Le papa ramène les provisions, parfois accompagné d’autres femelles non-gestantes. La jeune maman ne retourne chasser que lorsque ses petits commencent à manger de la nourriture solide, vers quatre semaines.
À partir de la mi-juin, les petits sortent régulièrement de leur tanière et passent leurs journées à jouer, apprenant aussi à chasser. Quand ils atteignent l’âge de six mois, en septembre, les petits ressemblent déjà à des adultes. Ils pourront déjà se reproduire l’hiver suivant.
Précautions à prendre en cette période pour les propriétaires de volailles suite aux dégâts causés par les renards :

1 / Bien sécuriser vos poulaillers (Grillages à la bonne hauteur– clôtures électriques etc.….)
2 / Fermer les volailles le soir dans un endroit hermétique.
3 / Ne pas hésiter à demander la cage « Renard » mise à disposition par l’ACCA .
4 / Des stages gratuits « piégeurs » peuvent être effectués à la Fédération département de chasse à PONTONX SUR ADOUR. (Voir avec l’ACCA)

Il vous est rappelé que des battues « renards » sont régulièrement effectuées durant la période de chasse et que des prélèvements ont lieu à ce moment-là. La disponibilité des chasseurs, la végétation abondante, la ruse de la bestiole ne permettent pas de réguler correctement le nombre d’entre eux.

La conjoncture « grippe aviaire » fait que le renard, trouve moins de volatiles et donc il s’en prend essentiellement au poulailler des particuliers.
Durant la période hors chasse, l’ACCA a du mal à organiser des battues administratives (disponibilités Lieutenant de Louveterie – Manque de chasseurs disponibles etc.…..

Chacun doit se prémunir contre les attaques du renard en cette période en appliquant les mesures précités sinon les adultes « renards » ont tout le temps de chercher et de prendre dans le poulailler afin de nourrir leur progéniture. L’ACCA n’a pas la possibilité d’intervenir sur tous les appels concernant les dégâts causés par les nuisibles, le particulier doit faire le minimum pour protéger sa volaille.
Le président de l’ACCA de SERRES GASTON.
Benoît SOLANO